meta

O FUTURO É ANCESTRAL

O FUTURO É ANCESTRAL est une recherche qui explore la notion de corps scénographie, à partir de notre enveloppe physique comme scène mobile, un espace producteur d’actions, de réflexions. Tel un canevas de constructions identitaires, frontière entre de dedans et le dehors, la peau semble le terrain privilégié de la notion de limite, d’individualité…voir le support d’une vision mythique du corps.

O FUTURO É ANCESTRAL se présente comme un manifeste des corps du XXIème siècle, tiraillés entre ancestralité et capitalisme, fait de transformations, de rituels, de relectures contemporaines grâce aux médiums art visuel liés à notre société contemporaine.

L’exploration de l’œuvre musicale de Susumu Yokota, compositeur ayant une œuvre autant éclectique que inclassable, est le terrain de recherche de ce projet, entre electro ambient, hip-hop expérimental et relecture classique.

 

// Résidence // Représentations //

SÃO PAULO / RIO DE JANEIRO / PARIS
LIMOGES / MARSEILLE / BILBAO / PORTO

Soutenu dans le cadre de “La Fabrique des Résidences” de l’Institut Français, le programme «Cruzamentos» est le premier programme de résidence de la Villa Tijuca. Dédié aux “arts de la scènes” il est issu d’un Appel à projet Bourse Funarte – Aliança Francesa, jumelage entre le réseau des Alliances Françaises du Brésil avec Chaillot -Théâtre national de la Danse (Paris, France) et la MC2: Maison de la Culture de Grenoble (Grenoble, France); en coopération avec la Funarte (Brésil).

 

<<  MORE INFO ABOUT THIS WORK >>