INFOS

SINE QUA NON ART développe une création changeante, insaisissable et affirmée. 
Fondée à La Rochelle en 2012 sous l’impulsion de Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours, la compagnie interdisciplinaire développe une écriture scénique hybride et collaborative. Arrimée au corps, elle s’appuie sur l’abstraction chorégraphique, la composition musicale et la porosité entre les arts de la scène et les arts visuels. Elle puise la trame de ses œuvres dans les multiples facettes de l’existence humaine, de l’épreuve du temps, de l’espace et de la place de l’artiste dans ce monde mouvant. Elle révèle sur scène nos états physiques et psychiques, nos pulsions et nos principes, notre rapport au monde et à nous-mêmes. 
SINE QUA NON ART réalise des créations atypiques qui ancre l’imaginaire dans le présent. 
. . . . . . . . . . . . . . 

FR >

Dès le début de la compagnie, en 2013, ils sont sélectionnés artistes P.S.O. de l’année, réseau français pour l’émergence chorégraphique, avec le solo ‘‘Topie Impitoyable’’ qui sera présenté en Avignon.  La même année, ils sont lauréats de la bourse de recherche – Tanzrecherche NRW#13 à Cologne, qui leur permet de créer ‘‘Exuvie’’, leur fameuse création dans 150 kg de cire et marquera un point déterminant dans la porosité entre les arts visuels et la musique live. En 2014, ils remportent le 1er Prix du concours (Re)connaissance avec leur pièce ‘‘Des ailleurs sans lieux’’.  Ensuite c’est ‘‘Donne-moi quelque chose qui ne meurt pas’’, création 2016, qui reçoit le soutien de la Fondation BNP PARIBAS, avec 80 couteaux suspendus qui s’élèvent pendant la représentation et confirme leur écriture scénique avec un geste fort et généreux.  Leur collaboration avec des musiciens qui composent spécialement pour leurs oeuvres chorégraphiques est encore plus marquée dans leur création, ‘‘VERSUS’’, en 2018, qui associe danse, arts visuels, musique électronique et chant baroque, et pour laquelle ils sont Lauréats SACD pour l’écriture de musique de scène et reçoivent le prix du Groupe CDC – Nouveaux Talents Danse 2018.  C’est avec ‘‘NOS DESIRS FONT DESORDRE’’, création 2021 pour 11 danseurs.euses, qu’ils affirment avec la plus grande justesse l’actualité de leur création et leur ancrage dans une danse humaine, accessible, affirmée et sensible.

Ils créent depuis 2018 des pièces à destination du jeune public autour des cultures urbaines, mélange de street art, arts numériques et beatbox / musique live, afin de pouvoir irriguer les territoires éloignés et amener la danse au plus grand nombre, notamment auprès des territoires ruraux en région Nouvelle-Aquitaine où la danse est peu présente. 

Parallèlement, ils créent pour des compagnies nationales, en France, notamment pour le Ballet de l’opéra de Metz et à l’international, en 2016, pour le Ballet National du Kosovo ‘‘Recomposed’’, pièce sur la question de la migration puisque le ballet est composé d’anciens réfugiés. En 2018, ils sont invités à créer un ‘’ Sacre du printemps – Consagracion‘‘ pour la compagnie nationale Danza Contemporánea de Cuba à La Havane avec 105 musiciens de l’orchestre du Gran Teatro, présenté au Gran Teatro Alicia Alonzo en ouverture du mois de la culture française à Cuba, et reçoivent pour ce travail le prix Villanueva de la critique pour le meilleur spectacle de l’année 2018. Autant de projets qu’ils accueilleront ensuite en France grâce au réseau des Scènes Nationales et leur partenariat avec La Coursive – Scène Nationale de La Rochelle. 

En 2021-2022, ils sont invités à créer pour le Belgrade Dance Institute – Serbie, au Sibiu Ballet – Roumanie, (grâce au programme TEATROSKOP de l’Institut Français), puis en Amérique du Sud, avec la Compañía Colombiana de Danza Contemporánea de Cali – Colombie et la Compañía Nacional de Danza Contemporánea de Buenos Aires – Argentine. 

Engagés dans le travail de transmission et de création pour et avec la jeune génération d’artistes, ils réalisent des projets de création, transmission de répertoire, coopérations et formations avec des groupes divers, autant invités par les intistutions de renom que dans des espaces eloignés, moins médiatisés… 

En France à l’Ecole du Ballet du Nord à Lille, au CNSMD de Lyon, à L’Odyssey Dance Theatre de Singapour, au Epidaurus Lyceum en Grèce, au Ballet Junior de Genève, au HKAPA, Hong-Kong Academy for Performing Arts, Festival Danser Maintenant de Cotonou, Escola Livre de Dança da Maré à Rio de Janeiro, Studio Architanz Tokyo, Jin Xing Dance Theatre Shanghai.… Ils réalisent également des projets de grande envergure, notamment avec Lia Rodrigues ‘‘Passarella’’, qui fut un grand projet d’échange international entre les jeunes du Centro de Artes Da Maré, au coeur de la favela de Rio de Janeiro, et le Centre Intermondes de La Rochelle.  ‘‘RE-SERENADE’’ qui a rassemblé 60 danseurs.euses des conservatoires de La Rochelle, Niort, Poitiers et Chatellerault et un orchestre de professeurs et élèves dans un grand projet de répertoire et de tournée régionale.‘‘KOMMOS’’, invitation du festival d’Athènes et d’Epidaure, pièce pour 105 jeunes artistes de 14 nationalités différentes, danseurs.euses et acteurs.trices, projet in situ créé dans le site antique et archéologique d’Epidaure en Grèce.

Depuis 2017 ils sont coordinateurs artistiques et pédagogiques de l’Atlantique Ballet Contemporain, formation artistique du danseur interprète du conservatoire de La Rochelle. Être adossée à une compagnie indépendante, issue du monde professionnel permet de donner à cette formation un environnement d’apprentissage aux caractéristiques proches de la réalité professionnelle d’un danseur aujourd’hui.Artistes et chorégraphes de divers esthétiques sont invités à dispenser des ateliers, transmettre leur répertoire et créer avec les jeunes artistes de demain.

Investis dans la démocratisation de la danse et l’accès à la culture pour tous, ils mènent des projets d’ateliers et de sensibilsation à l’art chorégraphique allant du plus jeune âge aux universitaires. Ils investissent chaque année les gymnases des collèges et lycées du départenent de Charente-Maritime avec un projet itinérant pour partager avec le plus grand nombre la pratique de la danse.  En 2017, ils initient un cycle de travail et de résidence auprès de publics dits ‘‘empêchés’’, notamment dans un processus de création avec un groupe d’aveugles et de malvoyants à Poitiers, une résidence d’immersion de 6 mois à l’Ehpad du Plessis de La Rochelle et un atelier quotidien à destination du personnel du CHU de La Rochelle, avec le réseau ARS. Ils lancent, en 2020, avec la Sirène – SMAC de La Rochelle et le Carré Amelot un grand projet d’ateliers musique, danse et numérique et de représentations sur le territoire de la Communauté d’agglomération rochelaise. 

Cherchant toujours à ouvrir l’art chorégraphique au plus grand nombre, ils s’associent avec des partenaires locaux, tels que l’Université ou le CNAR – Sur le pont, et proposent un regroupement du tissu associatif local et des écoles de danse autour d’évènements dansés, tels que le BABELBAL, conviant toutes les danses de couples lors d’un événement festif et le TOUS A LA BARRE, qui investit l’espace public pour une pratique libre et accessible à tous les niveaux. 

La porosité entre les créations, l’enseignement, les projets de transmission, le rayonnement et la rencontre des publics sur le territoire local, régional, national et international est l’essence même du fonctionnement de la compagnie, mené par Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours depuis 2012 sur le territoire de La Rochelle. 

 

 

2013
Artistes P.S.O de l’année, Petites Scènes Ouvertes – réseau français pour l’émergence chorégraphique,
Lauréats de la TANZRecherche NRW#13 – Cologne ‘‘Exuvie’’
2014
1er Prix du concours (Re)connaissance – ‘‘Des ailleurs sans lieux’’.
2018
Lauréats SACD Bourse d’écriture musique de scène – ‘‘VERSUS’’
Lauréats Groupe CDC – Nouveaux Talents Danse – ‘‘VERSUS’’
1er prix de la critique Villanueva – BEST PERFORMANCE of the Year 2018‘‘Consagracion‘‘ 

ENG >

SINE QUA NON ART develops a changing, elusive and assertive creation.
Founded in La Rochelle in 2012 under the direction of Christophe Béranger and Jonathan Pranlas-Descours, the interdisciplinary company develops hybrid and collaborative scenic writing. Attached to the body, each creation relies on choreographic abstraction, musical composition and the porosity between the performing and visual arts. It draws the waves of works from the many facets of human existence, the challenge of time, space and the artist’s place in this changing world. It reveals on stage our physical and psychic states, our impulses and our principles, our relationship to the world and to ourselves.
SINE QUA NON ART produces atypical creations that anchor the imagination in the present.

One comes from fine arts, went through theater before training dance at P.A.R.T.S., the school founded in Brussels by Anne Teresa de Keersmaeker. Performer, we find Jonathan Pranlas-Descours in specific project with Romeo Castellucci, Sasha Waltz, Hans Van Den Broeck, Mathilde Monnier … The other, more stowed for the body, started awarded at the Conservatory of La Rochelle. Christophe Béranger joined the National Choreographic Center Ballet de Lorraine in 1992, where he was an interpreter, choreographer and artistic assistant for 22 seasons. In 2003, he received the knight of the Order of Arts and Letters for his contribution to the CCN and his commitment into out reach activities. These different background of performers, rich in experiences in their diversity, are at the base of the work in tandem, complementary led by the two artists. In 2012, they start working together and found their company SINE QUA NON ART, in La Rochelle.

In 2013 they are laureates of TANZ RESEARCH NRW#13, in Koln, that allows them to create ‘’ Exuvie ‘’ their famous creation in 150 kg of wax. The same year they are Artists of the year of P.S.O. french network for young artist for their solo « Topie Impitoyable ». In 2014 they won the first prize in (Re) -connaissance (the national french competition) with their work ‘’ Des ailleurs sans lieux ‘’. They confirme their relationship with visual art/set design and live music with ‘‘Give me something that does not die’’, creation 2016 with 80 hanging knives that rise up during the performance. Their collaboration with live musicians who create specifically for their choreographic works, is even stronger in their latest creation 2018 ‘’ VERSUS ‘’ that combines dance – visual arts with electronic music and baroque singing. With « VERSUS » they are laureates SACD for creating music for stage and that receive the CDC group price – New Talent Dance 2018.

Meanwhile, they create commissioned work for national company in France for the ballet of the Opera de Metz and the international one, as recently as for the National Ballet of Koso- vo’’Recomposed’’ for 24 dancers. In 2018, they created a ‘’ Rite of spring – Consagracion‘’ for the contemporary dance company Danza Contemporánea de Cuba in Havana with 105 live musiciens. They won the price Villanueva of critics for the best performance 2018. Their creations have been presented in Lebanon, Brazil, Macao, Luxembourg, Germany, Cuba, Singapore, Kosovo … They are appointed in 2017 artistic coordinators of the training program Atlantic Ballet Contemporain – ABC, higher education program in contemporary dance, that depends of the Conservatory.