meta

NOS DESIRS FONT DESORDRE – 2021

DANSE – PERFORMANCE – ART VISUEL


FR >‘’NOS DESIRS FONT DESORDRE’’, formule linguistique empruntée aux mouvements des libérations sexuelles dans les années 70, est une pièce qui place nos désirs communs face à la nécessité d’une retenue individuelle. Car l’assouvissement et la quête de nos désirs incessants mènent l’humain à sa propre perte, dans un désordre mondial et surtout une machine globale qui ne cesse d’avancer sans pouvoir s’arrêter.

La collaboration atypique avec l’artiste Brésilien Fabio Motta, qui tour à tour va enlacer les danseurs de cordes et de fleurs, rituel qui va contraindre pour révéler l’essentiel du mouvement, sa nécessité profonde. Désir naturel, besoin essentiel, mouvement assouvi, autant d’élan humains qui guident nos mouvements et nos relations humaines. La pièce débute dans l’espace du théâtre, là où le désordre de la société se canalise pour entrer dans l’antre de la catharsis. La procession chorégraphique des 12 danseurs débute alors que le processus de contrainte du mouvement se déploie, en opposition et complémentarité avec la danse du groupe, dynamique, tribale, spatiale, d’où des soli, duo, trio, quartet envahissent l’espace … Cette pièce nous rappellera au combien nos libertés d’expressions et de mouvements ne sont qu’éphémères et précieuses, et que malgré la contrainte, la liberté si elle est intimement liée au désir peut trouver sa place. 

 »Nos désirs choquent, ils ne vont pas de soi, ils bouleversent l’ordre établi, qu’on le veuille ou non, nos désirs sont politiques, au sens large de « ce qui concerne les affaires de la cité », la vie en société.  »

« OUR DESIRES SHOCKED, THEY DO NOT GO WITHOUT SAYING, THEY MOVE THE ESTABLISHED ORDER, WHETER WE LIKE IT OR NOT, OUR DESIRES ARE POLITICAL, IN THE BROAD SENSE OF « WHAT CONCERNES THE AFFAIRS OF THE CITY» LIFE IN SOCIETY »

ENG >‘’ OUR DESIRS MAKES DISORDER ’’, a linguistic formula borrowed from the sexual liberation movements of the 1970s, is a performance that places our common desires versus the need of individual restraint. Because the satisfaction and the quest of our incessant desires lead the human to his own loss, in the world’s disorder and especially a global machine which doesn’t stop moving without being able to stop.

The atypical collaboration with the Brazilian artist Fabio Motta, who will embrace the dancers with ropes and flowers, ritual which will constrain to reveal the essence of the movement, its deep necessity. Natural desire, essential need, satisfied movement, so many human impulses that guide our movements and our human relationships. The performance open in the theater space, where the disorder of society is channeled to enter the lair of catharsis. The choreographic procession of the 12 dancers begins while the process of constraining the movement unfolds, in opposition and complementarity with the group dances, dynamic, tribal, spatial, from which solos, duets, trios, quartets invade the space … This piece will remind us of the extent to which our freedoms of expression and movement are only fleeting and precious, and that despite the constraint, freedom if it is intimately linked to desire can find its way.

VIDEO


PRESSE


CREDITS


Chorégraphie – Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours

Danse – Performance : 

Lucille Mansas (Fr)
Sarah Deppe (Fr)
Inès Hernandez (Es)
Yohann Baran (Fr)
Alexander Miles Standard (Uk)
Yasminee Lepe (Ch)
Hea Min Jung (Kr)
Colas Lucat (Fr)
Marius Moguiba (Ci)
Vincent Clavaguera (Fr)
Jonathan Pranlas-Descours (Fr)

Création Art Visuel / Costume : Fabio Da Motta (Br)

Partenaire Art Floral : Dorothée Sullam – Marguerite / La Rochelle (Fr)

Création lumière : Olivier Bauer (Fr)

Dramaturgie : Georgina Kakoudaki (Gr)

Musique : Andy Stott, Archive, Led Zeppelin
Arrangements : Julia Suero

PARTNERS


Production: SINE QUA NON ART

Coproduction:

Chaillot – Théâtre National de la Danse – Paris ,
La Coursive – Scène Nationale de la Rochelle,
Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape – direction Yuval PICK – dans le cadre du dispositif Accueil-Studio,
Centre Chorégraphique National d’Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques – Malandain Ballet Biarritz – Accueil Studio saison 2020-2021,
O.A.R.A – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine

Partenaires :
Espace Malraux Scène Nationale de Chambéry,
Partenaire Floral : Marguerite-La Rochelle.
Hessisches Staadtballett Darmstadt, Adami (en cours)

SINE QUA NON ART est conventionné par la région Nouvelle-Aquitaine, reçoit le soutien de la ville de La Rochelle.


AGENDA

  • 08 et 09 JAN 2021
    La Coursive – Scène Nationale – La Rochelle
  • 07 et 08 AVR 2021
    Malraux – Scène Nationale Chambéry
  • Saison 2021-2022 :

    > CHAILLOT – Théâtre National de la Danse – PARIS
    > Hessisches Staatsballett / Darmstadt, ALLEMAGNE